Look-maison.fr » Menuiserie » Combles : quelle est la différence entre combles perdus et combles aménagés ?

Combles : quelle est la différence entre combles perdus et combles aménagés ?

Les combles sont de plus en plus utilisés pour créer un nouvel espace de vie. Seulement, ce n’est pas toujours possible car leur configuration peut faire qu’ils ne soient pas aménageables. Quoi qu’il en soit, il faudra les isoler en prenant soin de bien choisir la technique.

Quand dit-on que des combles sont perdus ?

On appelle combles la partie qui se situe tout en haut d’une maison juste avant la toiture. Cet espace peut être plus ou moins restreint. Si vous ne disposez pas d’un espace suffisant pour les transformer en pièce supplémentaire ou si vous ne voyez pas l’utilité de le faire, on dit qu’ils sont perdus.

Les raisons les plus courantes qui peuvent faire que des combles ne sont pas aménageables sont :

  • Une hauteur sous plafond insuffisante (moins de 1.8 m).
  • Une toiture trop faiblement pentue.
  • La présence d’une charpente métallique industrielle qui comporte des W en acier.

Il est possible de remédier à ces contraintes à la condition de faire des travaux assez lourds (surélévation, changement de pente, transformation de la charpente) mais ils peuvent ne pas être autorisés par le PLU de la mairie.

En quoi consiste l’isolation des combles ?

Beaucoup de déperditions thermiques ont lieu au niveau des combles. L’isolation va venir corriger ces déperdition thermiques grâce à des matériaux isolants posés à des endroits ciblés. Cela aura pour effet d’augmenter le confort thermique de l’habitation et de réduire les factures énergétiques.

Pour déterminer l’épaisseur de l’isolant nécessaire, vous pouvez vous référer aux exigences de la réglementation thermique ou RT 2018. L’épaisseur dépend aussi des performances de l’isolant choisi. En fixant un même objectif, l’épaisseur nécessaire est moins importante pour un isolant thermique plus performant.

Si vous parvenez à atteindre certaines performances thermiques, il se pourrait que vous ayez droit à des aides financières pour mener à bien les travaux d’isolation des combles. Il vous faudra faire appel à un professionnel RGE ou reconnu garant de l’environnement. Il existe d’ailleurs, plusieurs techniques utilisables en fonction de votre budget, de l’espace disponible et de l’utilisation des combles (aménagés ou perdus) :

  • Le soufflage : il consiste à introduire une machine qui va répartir de la matière isolante sous forme de flocons sur les endroits à isoler. On utilise cette méthode lorsque les combles sont trop petits.
  • L’épandage : la matière isolante en vrac est répandue manuellement. Cette technique est généralement utilisée pour des combles perdus mais qui ne sont pas trop exigus.
  • L’utilisation de panneaux isolants rigides ou semi-rigides : on la préfère surtout quand on a l’intention d’aménager des combles ou dans le cas d’un toit-terrasse.
  • L’isolation par l’extérieur ou la sarking : il est surtout utilisé pour des endroits aux conditions météo difficiles car il permet de protéger la toiture. Il est très coûteux et on le recommande surtout lors d’une construction neuve ou quand il faut entièrement refaire le toit.

N’hésitez pas à faire des simulations pour estimer le budget nécessaire à l’isolation de vos combles.

Look les autres articles :

Separator image